27 septembre 2023
06:13

KINSHASA (RDC), le 27 juin 2023 : Il y a manifestement un rapport déséquilibré entre les Ressources Naturelles et les Ressources Humaines en République Démocratique du Congo où les gens – profanes et scientifiques – s’en étonnent parce qu’ils s’attendaient à un rapport équilibré, fruit de leur imagination.

Le paradoxe r. d. congolais qui est de «vivre pauvre au milieu d’immenses ressources naturelles» prouve à suffisance qu’il ne suffit pas d’avoir des ressources naturelles pour qu’il y ait développement humain dans un pays.

En effet, vu la richesse de son potentiel naturel, le niveau du développement attendu de la R.D Congo devrait être, au minimum, celui d’un pays émergent. Mais, comme ce n’est pas le cas, l’auteur de cet ouvrage donne des pistes de solutions au dit paradoxe. Pour lever celui-ci, Albert Mulombo Wa Mputu a opté pour l’utilisation des techniques de créativité et d’innovation, donc pour les techniques recourant à l’imaginaire, loin des chemins battus.

Il s’agit d’un choix dicté par une option préférentielle envers des solutions originales provenant du monde imaginaire au détriment des solutions «réalistes» provenant, elles, du monde réel.

AUTEUR

Docteur en psychologie de l’université Toulouse Le Mirail, Albert Mulombo Wa Mputu est spécialiste des techniques de créativité et d’innovation. En témoignent le mémoire de Licence portant sur le test de créativité d’E.P. Torrance, le cours intitulé les Méthodes de créativité et les innovations dispensé jadis à la Faculté de Psychologie et Sciences de l’Education de l’Université de Lubumbashi et de nombreux articles y relatifs.

Secrétaire général académique honoraire de l’Institut Supérieur des Techniques Médicales de Bukavu.
Ancien élève du Collège Albert Ier (Boboto).

Facebook
Twitter
WhatsApp
Email
Print

Laisser un commentaire

Lire dans ""