A Kisangani, Catherine Kathungu pour identifier les sites culturels 

Ville mythique dans le nord-est de la République démocratique du Congo, Kisangani célèbre cette année ses 139 ans d’existence. Pour marquer l’événement, la ministre de la Culture, Arts et Patrimoines, Catherine Kathungu s’y est rendu pour  “identifier les sites culturels et lancer Kisangani Fashion-week”.

Créée le 02 décembre 1883 (ex-Stanleyville)Kisangani, capitale de la province de la Tshopo est construite au bord du fleuve Congo et compte environ 1,3 million d’habitants.

La ville est réputée pour ses chutes et rapides assourdissantes dans le fleuve Congo, où les pêcheurs Wagenia escaladent des échafaudages de bois qui y sont plantés. 

Première capitale de l’est de l’État indépendant du Congo, c’est depuis la fin du 19è siècle que le peuple Wagenia vit de la pêche dans ces rapides à Kisangani. 

La ministre de la Culture, Arts et Patrimoines “vient identifier les sites culturels et lancer Kisangani Fashion-week”, ont indiqué ses services.

Situé entre le fleuve Congo et la rivière Tshopo en diagonale de la centrale hydroélectrique du même nom, le jardin zoologique de Kisangani connait depuis quelques années en raison des une forte pression humaine. 

mbbactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *