La chanteuse Tshala Muana inhumée à la périphérie de Kinshasa

Après une cérémonie d’hommages populaire, la chanteuse congolaise Tshala Muana a été inhumée vendredi dans un cimetière de la périphérie Est de Kinshasa, en République démocratique du Congo.

Décédée le 10 décembre à l’âge de 64 ans, Élisabeth Tshala Muana Muidikayi était chanteuse, danseuse, productrice, actrice et femme politique. Surnommée Mamu Nationale, Tshala Muana était originaire de la province du Kasaï Occidental dans le centre de la RDC.

“On se souviendra de son engagement pour la cause nationale et africaine, sa Rumba mélangée à la tradition Luba et ses titres(Lwatuye, Karibu yangu, Nasi nabali et autres), aux leçons morales et d’éthique”, écrivait le ministère de la Culture, Arts et Patrimoine à l’annonce de son décès, en postant sur Twitter une photo de la chanteuse avec le président burkinabé Thomas Sankara.

Le parti de l’ancien président congolais Joseph Kabila dans lequel Tshala Muana militait a salué la mémoire de la chanteuse. Le Parti du peuple pour la reconstruction et la démocratie (PPRD), “présente au nom du Président national, le camarade Joseph Kabila Kabange ses condoléances les plus attristées à la famille biologique de l’illustre disparue, à l’ensemble des militantes et militants affligés par cette perte et ce vide que rien ne saurait combler”, a-t-on écrit dans un communiqué.

Tshala Muana avait chanté pour la campagne électorale de Joseph Kabila en 2006 et 2011.

mbbactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *