RDC : designer Master Class «DEZAÏNER», un programme de mentorat pour  des créateurs

Des jeunes de la République démocratique du Congo affirment être attirés par le secteur de « design », un concept qui peut s’appliquer dans plusieurs domaines : Habillement, automobile, textile, meubles, baskets, numérique, imprimerie. Tout ce qui rentre dans le domaine de l’esthétique ou fonctionnel est concerné par cet univers vaste et pluriel, qui nécessite un besoin d’accompagnement pour ceux qui s’y lancent.

Pour palier à ce problème d’accompagnement, le studio Tankila indique avoir mis en place un programme de mentorat pour jeunes dont l’âge varie entre 20 et 35 ans. C’est dans ce contexte, que face à leurs aînés, plusieurs jeunes passionnés par le design ont échangés sur ce sujet le mercredi 17 août 2022 à l’Académie des Beaux-arts de Kinshasa.

« Pour avoir une industrie du design efficace et entreprenante, il y a besoin d’accompagnement. C’est pourquoi au début du projet, nous pensons qu’il faut associer d’autres corporations. Ça sera plus efficace et plus forts », a expliqué le designer Jean-Jacques Tankwey.

Ainsi, un programme de mentorat pour des créateurs dénommé designer Master Class «DEZAÏNER » a été annoncé, avec la tenue d’un master class en  novembre. Trente  jeunes seront retenus parmi ceux qui déposeront les dossiers avant le 30 septembre, ont indiqué les organisateurs.

Les conditions pour postuler sont à retrouver sur le site www.kindeswe.com  dans le cadre de ce programme qui s’étend jusqu’en 2024 avec trois sessions de formation sur différentes questions.

Pour les organisateur, l’idée est de fédérer ces créateurs avec d’autres corps de métiers qui peuvent aussi postuler et suivre ces formations : Etudiant, diplômé d’école de design ou d’art, d’architecture, technique, de communication, marketing, mais aussi artiste visuel, urbaniste, ingénieur, artisan, communicateur et bien d’autres ; résidant en RDC, en Afrique ou dans le monde.

Ainsi,  une session est prévue en novembre 2022 sur le montage d’un dossier artistique, une autre en 2023 sur le développement et financement d’un projet, et une troisième en 2024 sur la production et la promotion d’un projet, avant de chuter sur le Kinshasa Design Week (Kindeswe), la même année.

Emmanuel Kuzamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.