Actu-poésie de Pat Le Gourou : Le visage de la liberté 

Plus belle est route qui mène chez soi,

Dans les bras d’une épouse qui attend!

Plus beau sans doute est retrouver son toit,

Se couvrir, de la chaleur des enfants !

La liberté peut avoir un visage,

Je la vois, là-bas, sourire à François !

Mais, à ce sourire demeurer sage,

Cet élan n’est que provisoire en soi!

Oui, mais quel que soit le rythme du vent,

La feuille dans l’arbre danse toujours,

Malgré le chaud du soleil se levant,

Une basse cour applaudit le jour!

Pour un poisson, l’eau reste un beau décor,

Et ce, peu importe sa profondeur !

Provisoire ou non, liberté d’abord;

Même en panne une montre indique une heure!

Et l’heure, la bonne pour Fantômas,

Commence à pointer le bout de son nez!

Ô, gratitude au Chef pour cette grâce!

La loyauté est des vertus, l’aînée !

Plus belle est route qui mène chez soi,

Dans les bras d’une épouse qui attend!

Plus beau sans doute est retrouver son toit,

Se couvrir, de la chaleur des enfants !

 Pat le Gourou 

 Actu-poésie 

 17 août 2022

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.