Le roi des Belges a remis un masque géant au musée national de RDC

Le roi des Belges, Philippe, accompagné de son épouse, la reine Mathilde, a dévoilé mercredi à Kinshasa, au deuxième jour de sa visite en République démocratique du Congo, un masque géant, Kakuungu, qui a désormais sa place au sein du Musée national de l’ex-Congo belge. C’était en présence du président congolais Félix Tshisekedi et de son épouse Denise ainsi que de plusieurs personnalités congolaises et belges.

Le masque Kakuungu était utilisé pour des rites d’initiation de l’ethnie Suku. Il est prêté pour une durée “illimitée” au Musée nationale de la RDC (MNRDC) par le Musée royal de l’Afrique centrale de Tervuren, près de Bruxelles, a indiqué le souverain belge.

Ce geste symbolise “la collaboration en matière de reconstitution du patrimoine culturel congolais”, indiqué l’ambassade de Belgique à Kinshasa sur Twitter. Ce masque est issu de l’ethnie Suku, le sculpteur se nommait Nkoy.

“Dialogue, respect et égalité sont la clé du nouveau chapitre qu’entament la Belgique et la RDC. La restitution des biens culturels acquis durant la période coloniale en fait partie”, a écrit le Premier ministre belge Alexander De Croo sur le même réseau social, saluant un “acte fort”. 

“La clé du +nouveau chapitre+ qui reste à entamer entre les deux peuples c’est la vérité historique sur les crimes graves [commis] sous l’EIC (Etat indépendant du Congo) et la colonisation (elle doit être dite et enseignée !) et la justice. Halte au déni et à l’hypocrisie”, a réagi le militant congolais des droits Jean-Mobert Senga.

mbbactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.