Kinshasa : l’humoriste ivoirien Oualas sur scène ce week pour deux spectacles

L’artiste humoriste ivoiro-marocain Oualas est à Kinshasa pour deux spectacles d’humour ce vendredi et samedi, a-t-il fait savoir jeudi dans la capitale de la République démocratique du Congo. Il est accompagné d’un de ses compatriotes humoristes aussi prolifiques, Le Magnific, ainsi que des talents congolais tels que Ronsia, Dayana Esebe et R’vé Mukendi, pour faire le spectacle de ce vendredi 20 mai à Pullman et pour des projets de développement du secteur de l’humour.

« Quand on avait eu l’idée de créer ces évènements, nous nous sommes dit qu’on ne pouvait pas le faire ailleurs qu’à Kinshasa, parce qu’aujourd’hui les deux pays d’Afrique subsaharienne qui cartonnent dans la culture, c’est la Côte d’Ivoire et le Congo. Que ce soit dans la musique, l’humour, etc », a déclaré  Oualas lors d’une conférence de presse.

Avec un ton et une allure d’un spectacle d’humour, Oualas et Le Magnific se sont adressé aux médias congolais et exprimé leur envie d’unir leur pays et la RDC sur la même scène. Ceci étant la première phase du projet, la deuxième aura lieu à Abidjan pour cette première édition. Ils veulent perpétuer cet événement dans le temps.

Dans la tête de Oualas

Le premier spectacle de Oualas se nomme le « dîner du rire ». Il aura lieu au Pullman grand hôtel, à Kinshasa, ce vendredi 20 mai, à partir de 19h. Le public aura droit à un repas alors que le spectacle se tiendra. Oualas jouera le maître de cérémonie qui fera passer ses collègues Ronsia, Dayana, Le Magnific, Hervé Mukendi et d’autres artistes congolais, a-t-on indiqué.

Le deuxième spectacle aura lieu samedi 21 mai à 19h00 au ShowBuzz de Kinshasa. Cette fois, Oualas sera seul sur la scène, il fera son « One man show » avec un spectacle qui s’intitule : « Dans la tête de Oualas ». Pendant plus d’une heure, il va interagir avec le public, raconter son histoire et bien d’autres choses.

« Dans la tête de Oualas, il y a tout sauf quelque chose de très sérieux mais à travers l’humour, on fait passer de beaux messages de cohésion, d’union, de rassemblement », a-t-il dit au sujet de lui-même.

Vendre l’image de l’Afrique par la culture

Les humoristes Le Magnific et Oualas ont estimé que l’Afrique a assez exploité son sous-sol, et qu’elle pouvait tenter un autre secteur, notamment la culture, en donnant l’exemple du Brésil.

« Le Brésil a réussi à bien vendre son image à travers le festival de Rio et à travers le football. Il a fondé toute son image que sur la culture, on peut faire pareil. On peut permettre aux gens de venir découvrir notre continent à travers la culture », a-t-il dit.

La RDC et la Côte d’Ivoire, pays qu’il considère comme les capitales culturelles de l’Afrique subsaharienne, accueilleront selon les prévisions, ces genres d’événements régulièrement avec sur la scène plusieurs artistes africains pour « raconter leurs histoires, [raconter] ce qu’ils vivent au reste du monde ».

Oualas fait partie de ces artistes humoristes africains les plus mobiles dans le continent. Partant de sa Côte d’Ivoire natale, il a fait les plus grandes scènes d’Afrique en termes d’humour. Il est notamment un habitué du Marrakech du rire ou du parlement du rire. Il s’est déjà produit à Kinshasa au festival Toseka.

Emmanuel Kuzamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.