Reggae : un concert de “Job’Caisse International” en mémoire de Bob Marley à Kinshasa

Le chanteur rasta congolais “Job’Caisse International” accompagné du collectif 243Band a livré un concert le 11 mai à l’Institut français de Kinshasa pour commémorer le 41e anniversaire de la mort de Robert Nesta Marley dit Bob Marley.

“Il était important de livrer ce concert pour pérenniser cette date historique à la mémoire de tous les reggaemans”, a déclaré à Mbbactu, Job’Caisse International qui considère Bob Marley comme un “ancêtre commun ou encore le pape du reggae”.

Job’Caisse International a interprété des morceaux de Bob Marley dont “One love”, “No woman no cry”. Le chanteur congolais a aussi joué quelques chansons de son prochain album “Munu Indila Nkwamu” (Moi, je pleure) dont la sortie est projetée pour décembre prochain et qui comptera douze titres, a indiqué l’artiste. Cet opus a bénéficié de la participation du collectif 243Band et de l’artiste Mama Africa, a-t-il indiqué par ailleurs.

Chanteur rasta, guitariste, bassiste, claviériste et drummer congolais, Job Caisse international, de son vrai nom, Makengo Masaki est originaire de la province du Kongo central (sud-ouest) où il vit actuellement.

Auteur d’un seul album, il s’est engagé depuis quelques années dans la lutte pour la revisitation de l’héritage des pères du folklore ntandu dans les territoires de Madimba et Kasangulu, au Kongo central.

Né le 6 février 1945 à Nine Miles (Jamaïque), Robert Nesta dit Bob Marley est décédé le 11 mai 1981 à Miami de suite d’un cancer. Auteur-compositeur-interprète et musicien jamaïcain, Bon Marley est une icône incontestée du style reggae et du mouvement « Ratasfari ».

Christian Musungayi

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.