Master Class de Jonathan Bilari : Première édition du Prix Cicéro remportée par Jean-Paul Mangata

La première édition de la Master Class de Jonathan Bilari s’est clôturée le vendredi 29 avril dernier. Entre formation et concours, plusieurs jeunes ont bénéficié de cette initiative pour améliorer leur prise de parole en public, aussi pour présenter des projets et convaincre de potentiels investisseurs.

L’activité de clôture s’est tenue à ShowBuzz et en direct sur la chaîne de télévision Digital Congo. L’initiateur, le journaliste Jonathan Bilari, a pris une trentaine de minutes pour livrer quelques techniques de prise parole efficace en public, avant que les candidats aux concours prennent la scène.

Les 10 candidats se sont exprimés pendant environ 5 minutes chacun, à tour de rôle, et les membres du jury,  – les journalistes Chantal Kanyimbo et Christelle Dibata, l’expert en communication Rigaud Gomba et l’entrepreneur Shola Deen -, ont proclamé Jean-Paul Mangata vainqueur de ce concours pour son projet de vin dénommé  “Tomela”.

Trois prix et plusieurs cadeaux

Les jurés ont tenu compte de l’aisance dans la prise de parole et la qualité du projet pour départager les candidats. Jean-Paul Mangata qui a terminé premier est reparti avec 2.000.000 francs congolais (1000 $). Il est à la tête de l’équipe qui crée un vin congolais à base des feuilles d’avocatier, de goyave ou des noix de palme. Il a reçu son prix des mains de l’ancien candidat à la présidentielle, Seth Kikuni.

Laetitia Mbayo est arrivée deuxième et empoche 1.000.000 FC (500 $). Son projet porte sur la création d’une usine de fabrication des cures dent en RDC et à base des bambous. Elle a profité de ce moment pour « dire aux jeunes d’oser car qui ne tente rien n’a rien. Le développement du pays ne dépend pas d’étrangers qui viennent investir ici, il dépend de nous, de notre engagement ».

Avec un projet à destination des femmes, qu’elle entend former dans les écoles et dans des centres de formation pour élever leurs niveaux dans la société, la candidate Damaris Kalenga est arrivée en troisième position. Elle remporte une somme de 500.000 Fc (250$).

Le plus jeune des candidats, Joyce Masiala (17 ans) a été récompensé par la structure « 100 jeunes pages d’espoir » par une bourse d’étude universitaire.

Des présents de la part des sponsors et partenaires ont été remis à tous les candidats en guise d’encouragement.

“L’espoir n’est pas perdu pour la jeunesse

L’artiste slameur Peter Komondua a eu droit à une prestation au cours de l’évènement. L’organisateur, Jonathan Bilari, a indiqué vouloir poursuivre avec cette aventure car, dit-il, « l’espoir n’est pas perdu pour la RDC, encore moins pour la jeunesse ».

M. Shola Deen qui a passé plus de temps avec les candidats, les a formés sur la manière de présenter le projet et à mieux le structurer, s’est dit satisfait du dénouement du concours.

« Le gagnant a mérité, il avait un niveau correct, il a travaillé, il avait un projet innovant, assez élaboré. Les autres n’ont pas non plus démérité, ils ont été déterminés, ils ont répondu aux critères. J’étais satisfait du niveau global des candidats, surtout sur l’art oratoire », a-t-il estimé.

Emmanuel Kuzamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.