Kinshasa : l’écriture d’une pièce de théâtre avec M. Disanka

Critiques littéraires, écrivains et autres acteurs culturels ont participé à une conférence organisée samedi à la Bibliothèque urbaine de Kinshasa par le collectif Envie d’Ecrire sur le thème : “Le Béaba de l’écriture d’une pièce de théâtre”.

Animé par le comédien, auteur et metteur en scène Michael Disanka, cet atelier sur l’écriture d’une pièce de théâtre a réunis une vingtaine de personnes. Il a été axé principalement sur les notions de bases de l’écriture du théâtre et les éléments à prendre en compte dans le travail de rédaction. L’animateur a insisté entre autres sur la définition des personnages par traits de caractéristique, la détermination de la situation de départ.

Cette activité avait pour objectif de partager les connaissances sur les éléments nécessaires pour la création d’une œuvre dramaturgique, fournir des outils qu’il faut pour exploiter ce genre littéraire à celles et ceux qui sont intéressés par celui-ci et les inciter par la même occasion à promouvoir par leurs talents et leurs créativité le théâtre.

Michael Disanka est comédien, metteur en scène et auteur du Congo-Kinshasa, détenteur d’un diplôme en Art dramatique de l’Institut National des Arts. Il est auteur des plusieurs œuvres dramaturgiques dont “Sept mouvements Congo”, prix SACD au Festival impatience 2020 ou  encore “Diptyque 13”, œuvre finaliste du prix RFI théâtre. Lors de l’échange, Michael Disanka a indiqué que ce qu’il fait n’est pas du théâtre congolais, mais un théâtre contemporain, un théâtre qui parle à l’humain.

Pendant la séance de questions-réponses, M. Disanka a soutenue qu’il existe un théâtre qui se fait au Congo, parrainé par des organisations privées, mais qu’on ne peut parler de théâtre national tant que toutes les conditions ne sont pas réunies. Ces conditions sont notamment l’encadrement des auteurs, les subventions, les organisations et la structuration ou la  langue de théâtre.

Christian Dimanyayi Bende

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.