Mlimani éditions : Rééditer les livres des classiques congolais et africains

La toute nouvelle maison d’édition dénommée “Mlimani” (à la montagne), tenue par des bénévoles, a vu le jour à Goma dans la province du Nord-Kivu où elle se donne pour mission de (re) donner vie aux ouvrages des congolais, dits classiques, dont une mince partie est inscrit dans le programme scolaire aux secondaires.

Les initiateurs ont fait savoir que l’objectif est de rendre ces ouvrages accessibles dans en RDC et à des prix abordables pour permettre à ce qu’un grand nombre de gens s’en procure. Ils ont indiqué qu’ils négocieront le rachat des droits d’auteur pour les imprimer et les vendre dans le pays, à des prix avoisinant les 5 et 8 dollars américains.

La première expérience se fait avec l’édition du livre de Laurent Kasindi, un natif de Bukavu, auteur de du livre “Toutes ces vérités qui nous mentent”. Même si les pourparlers sont en cours pour l’édition des livres de MalcomX ou de la philosophe congolaise Yala Kisokidi, une enquête sera menée auprès des lecteurs pour desceller le livre qu’ils aimeraient lire et dont l’accès est difficile.

« Nous nous focalisons d’abord sur les grands classiques. Tous ces auteurs congolais qu’on a étudiés à l’école secondaire mais dont on ne connaît ni le sens, ni le fond des livres, on veut les rendre accessibles, à un bon prix et avec une bonne qualité », a expliqué DePaul Bakulu, un des initiateurs.

Rendre le livre accessible

Les initiateurs sont partis du constat selon lequel, la plupart des livres d’auteurs congolais sont publiés à l’étranger et que les coûts cumulés de leur transport et import les rendent plus chers, devenant un luxe une fois en RDC. Aussi parce que les livres qui sont acheminés comme dons dans des écoles ou librairies publiques traitent souvent de sujets étrangers à la réalité locale.

Les bénévoles de la maison d’édition ont en perspective, de travailler avec le programme d’accompagnement des étudiants pour que les clubs de lecture ou les activités autour des livres soient régulières, l’organisation des concours d’éloquence, de lecture à voix haute et bien d’autres.

« Nous ne sommes pas vraiment d’accord qu’on dise que les congolais ne lisent pas ou que s’il faut cacher quelque chose à un congolais, il faut le mettre dans un livre. Nous sommes plutôt d’accord qu’il faut rendre le livre accessible, et chacun a quelque chose à lire, à puiser dans les livres afin de nourrir son esprit », a estimé M. Bakulu.

« Après avoir placé les bases, on pourra maintenant travailler sur les auteurs locaux qui produisent des livres en RDC et dans la sous-région des grands lacs. Mais le grand combat est de rendre disponible les livres des auteurs tels que MalcomX ou Sékou Touré »

Mlimani est une maison d’éditions et un agent de distribution littéraire implanté à Goma. Il constitue un programme de l’Asbl congolaise “Education-Cultures” qui promeut l’éducation à travers les arts dans toutes leurs formes et a pour objectif principal de soutenir à développer l’accessibilité des écrits congolais et Africains aux lecteurs dans la région des grands lacs.

Emmanuel Kuzamba

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.