Slam : Kisangani prend rendez-vous pour un voyage à la rencontre de la mélancolie et de la douceur des mots

Le collectif des slameurs de Kisangani (Kislam) a annoncé avoir donné rendez-vous à son public de cette ville du Nord-Est de la République démocratique du Congo le samedi 30 avril à l’espace culturel Ngoma pour une soirée poésie chantée dénommée « Pokwa slam ». Cet événement culturel est la première étape vers le festival « Au-delà des étoiles 2022 » qui va se tenir du 05 au 11 juin prochain, en mémoire des victimes de “la guerre de six jours” à Kisangani.   

Après leur première sortie qui a marqué les esprits le 21 mars dernier au même endroit, les poètes slameurs de la ville de Kisangani donnent une nouvelle date aux Boyomais, amoureux des mots, en marge de la célébration de la journée  mondiale du slam.

Cet événement sera produit par le groupe Z-films, une entreprise de  production événementielle qui vise à ramener l’art au centre de la société boyomaise, a indiqué le collectif.

Honorer la poésie

Cette deuxième apparition sur scène des artistes membres de Kislam vise à « honorer la poésie » dans une de ses formes modernes qu’est le slam. Les slameurs vont « aller à la conquête de la confiance du public un mois après la grande célébration de la journée mondiale de la poésie» le 21 mars, a expliqué à mbbactu Germain Ngandu, coordonnateur du collectif Kislam.

«Par ailleurs, les deux heures [prévues pour ce] spectacle seront un voyage à la rencontre de la mélancolie, de la douceur des mots et de la révolte d’esprit » et pour communiquer toutes ces émotions, chaque slameur aura un thème particulier à aborder, a-t-il indiqué.

Le festival «Au-delà des étoiles » se tiendra en mémoire des victimes de la guerre du 5 au 11 juin 2000 lorsque les armées rwandaise et ougandaise s’étaient affrontées violemment sur le territoire congolais. Ces combats  ont fait plus de six mille morts parmi les civils.

Patrick F. Isamene

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.