Kisangani : Avec le recueil  «Enfers orientaux», Norbert Katembo se lance dans la poésie

Auteur du recueil de poème « Enfers orientaux » paru aux éditions Mikanda, Norbert Katembo habite à Kisangani, capitale de la province de la Tshopo dans le nord-est de la République démocratique du Congo. Passionné de la littérature depuis le banc de l’école, il a monté un mouvement littéraire qui regroupe les amoureux  de l’écriture et de la lecture dans sa ville.

Des jeunes boyomais (habitants de Kisangani-Boyoma) s’intéressent de plus en plus à la littérature et sont engagés dans des mouvements littéraires. Né le 29 mars alors que le vingt-et-une siècle n’avait que deux ans, Norbert Katembo est l’un d’entre eux comme en témoigne la publication de son premier recueil de poèmes qui traite du vécu « misérable congolais » tout en portant également  un message d’espoir.

Interrogé par mbbactu, Norbert Katembo témoigne que sa passion pour la littérature en général, et pour la poésie en particulier, s’allume lorsqu’il apprend la versification française en première année des humanités littéraires au collège Maele de Kisangani. Cette passion qui commence par la lecture des écrivains français classiques comme Hugo et Verlaine, le pousse à écrire, une année plus tard, son tout premier poème qu’il dédie à sa mère Julienne Masudi.

Cercle littéraire Elikia

Dans sa passion pour la littérature, le jeune Katembo s’est mis à écrire son premier recueil de poèmes qu’il a intitulé «Enfers orientaux ». En octobre 2021, encore élève finaliste, il présente son manuscrit aux éditions  Mikanda à Kinshasa qui le publiera trois mois plus tard.

Dans ce recueil de trente poèmes, le jeune auteur présente aux lecteurs sa vision du monde.  Dans un style émouvant et captivant, il traite des multiples fléaux qui ruinent le quotidien congolais.

Au début de l’année 2022, Norbert Katembo co-crée le cercle littéraire Elikia (Espoir, en lingala) qui, très vite se présente comme un des principaux monuments littéraires de la ville de Kisangani, regroupant les jeunes amoureux de l’écriture et de la lecture.

Diplômé d’État en latin-philo, le jeune poète est  inscrit à la faculté des lettres, sciences humaines et communication de l’Université de Kisangani. Il a choisi de faire les études de communications.

Patrick  F. Isamene

One thought on “Kisangani : Avec le recueil  «Enfers orientaux», Norbert Katembo se lance dans la poésie

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.