À l’occasion de la commémoration du 22 ème anniversaire de la guerre de six jours, le groupe Z-films, par sont directeur Zoom Ekambo, organise un festival international à Kisangani dénommé « Au-delà des étoiles » qui se tiendra du 05 au 11 juin prochain dans le but d’apporter un message d’espoir et de paix dans cette ville du nord-est de la République démocratique du Congo.

Il y a 22 ans, la ville de Kisangani était plongé dans l’horreur et la tragédie de la guerre dite de six jours, qui a laissé une cicatrice ineffaçable dans le cœur de toute la population de cette grande ville du nord-est de la République démocratique du Congo.

Du 5 au 11 juin 2000, c’était au total, six jours de massacres et d’enfermement, six jours de violents combats entre les armées rwandaise et ougandaise sur le territoire congolais. Bilan : plus de six mille morts parmi les paisibles citoyens congolais. Ces violences ont laissées derrière elles des familles en pleurs, des nombreux orphelins dont nombreux ont échoués dans la rue.

Les blessures causées par cette guerre sont encore fraîches dans la mémoire collective, et ses traces se voient sur les murs des bâtiments publics et privés, lorsqu’on parcours certains quartiers de Kisangani.

Pour Zoom Ekambo, directeur de Z-films et initiateur du festival au-delà des étoiles, ce premier grand rendez-vous artistique à l’honneur des disparus de la guerre a pour objectif de soigner les blessures des Boyomais (habitant de Kisangani-Boyoma) par l’art.

« Ça fait vingt-deux ans jour pour jour que nous nous recueillons sur le cimetière de six jours ; que nous organisons des messes à l’honneur des disparus de la guerre, mais jamais la ville n’a organisé un rendez-vous culturel à ce sujet. C’est pourquoi nous voulons panser les plaies par cet événement, par la culture », a-t-il déclaré

– “Journée nationale de commémoration” –

«Deux décennies après, il est grand temps de réparer tous les dégâts causés par cette guerre. Dans ce processus de réparation, le gouvernement doit faire sa part de chose. Je souhaite que la date du 05 juin soit déclarée une journée nationale de commémoration de la guerre de six jours, comme c’est le cas avec le 04 janvier qui nous rappelle les martyrs de l’indépendance », a estimé M. Ekambo.

Le festival “Au-delà des étoiles” porte un message d’espoir et de paix à des nombreuses familles éprouvées pendant la guerre de six jours en particulier et à toute la RDC, en général.

Il vise aussi à faire de chaque 05 juin une journée de célébration musicale dans la ville de Kisangani pour rappeler à toute l’humanité les terribles événements que cette ville a connus pendant la deuxième semaine de juin 2000.

Pour cette édition, le festival “Au-delà des étoiles” se tiendra au grand carrefour du marché de la 15ème avenue de la Commune de la Tshopo, l’une des communes où il y a beaucoup de massacres de la population.
Plusieurs activités sont prévues au menu, à savoir : la musique, la danse, le slam, la poésie, les expositions, la projection cinéma, etc. Ces prestations seront faites par des artistes locaux et ceux qui viendront d’ailleurs.

Ce festival s’inscrit aussi dans l’idée de promouvoir la jeunesse boyomaise. C’est ainsi que, pendant les six jours des productions, la population de Kisangani aura l’occasion de découvrir les différents jeunes talentueux de la ville à travers un programme d’accompagnement des jeunes que conçoit le groupe multimédia de communication et de production Z-films, ont par ailleurs indiqué les organisateurs.

Patrick F. Isamene