Ben Kamuntu, artiste slameur congolais effectue sa première tournée européene pour présenter son nouvel album dénommé “Vis”. Démarrée le 28 mars en Belgique, cette tournée le conduira successivement en France, au Pays-Bas, en Allemagne, Italie pour se clôturer le 5 mai à Liège en Belgique.

Artiste originaire de Goma, Ben Kamuntu est aussi un militant du mouvement citoyen Lutte pour le changement (Lucha). Née en mai 2012 dans cette ville de Goma, capitale de la province troublée du Nord-Kivu, Lucha regroupe des “jeunes indignés” et se définit comme apolitique, non violent, non partisans, mais déterminés à demander des comptes aux dirigeants.

Après les conférences et échanges avec étudiants et autres personnes intéressées, organisés notamment le 27 mars à l’académie des beaux-arts de Liège et les 31 mars et 1er avril à Aachen en Allemagne, le premier grand concert de ce périple sera donné le 13 avril au Delta de Namur en Belgique, un théâtre de plus de 600 places.

Dans son âme de militant de la Lucha, Ben Kamuntu a notamment parlé de l’art comme un moyen de la promotion de la paix dans la région du Kivu en guerre depuis 25 ans. Cette lutte transparaît dans certaines de des productions de cet artiste née dans la décennie 1990. C’est le cas de la chanson “Bosembo” (Justice, en lingala), où il chante pour la paix dans sa région. Militant pour la paix, Ben pense que l’Est de la RDC connaîtra un changement positif qu’en passant par une justice transitionnelle.

Invité par XK Theater Group de la Belgique, qui fête ses 20 ans, le slameur congolais se fait découvrir à un nouveau public, ayant une vision différente des choses. Il affirme “réussir à amener le public dans [son] univers fait de moments de joie et de peine, à faire poursuivre l’album son bonhomme de chemin afin de porter la réalité locale à l’universel et ouvrir un couloir de discussion”.

– “Le slam est une discipline qui s’assume” –

Rendu public le 19 décembre 2021, l’album slam “Vis” de Ben Kamuntu est composé de 14 titres dont 2 collaborations. Décomplexé, cette œuvre prouve que le slam est un art qui peut vivre de lui-même sans se faire accompagner. “Lors des concerts, le public ne viendra que pour suivre du slam et découvrir l’album car le slam est une discipline mature, une discipline qui s’assume”, explique Ben Kamuntu.

À travers les morceaux de cet album rédigé dans un contexte de d’insécurité et de violences qui minent sa région de l’est de la RDC, mais où il est cependant obligé d’y vivre, l’artiste dit vouloir “faire danser la hanche ainsi que le cerveau”.

Le nouvel album reprend des titres déjà connus comme “Humain avant tout” ou encore “Bosembo” aux côtés des nouveaux dont “Toko bosana te”, “H2O”, “Ici et ailleurs”, “Vis”, “Dans ma peau”, “Amour poésie”.

L’album “Vis” a été broché sous forme de recueil de slam-poésie et présenté au Prix Européen de la Littérature Congolaise, Makomi 2021 et a obtenu la “mention spéciale du jury”.

– Une perception approfondie de son univers –

L’artiste congolais dit être “curieux de visiter la Belgique”, un pays qui a des liens historiques avec son pays, la RDC. Dans les prochains échanges de cette tournée, Ben Kamuntu indique qu’il abordera “les questions de la paix” et espère pouvoir parvenir à saisir les causes profondes des problèmes de guerre et de conflit dans la région de grands lacs, en particulier, et en Afrique en général.

« Par rapport aux différents échanges, on se rend compte combien beaucoup de gens ici ne savent pas ce qui se passe de l’autre côté. Il y a vraiment une rupture de perception surtout chez les jeunes qui voient l’Afrique comme un lieu où les enfants meurent de faim, où les gens s’entretuent, de conflits inter-tribaux », dit-il.

Les autres dates de la tournée

Tour média, échanges, ateliers, conférences et concerts sont repris dans la feuille de route de cette tournée. Du 19 au 22 avril, Ben sera à Paris pour un tour média. Le prochain concert est prévu le 23 avril à Bruxelles, en Belgique, à la Chaussée de Minauvre.

Des échanges et discussions sont prévues au Pays-Bas, du 24 au 26 avril. Un atelier de slam-poésie et un concert sont prévus à Marseille et Rennes entre le 26 et le 30 avril. Pour la commémoration des 10 ans du mouvement citoyen Lucha, Ben Kamuntu sera en concert le 1er mai à Bruxelles.

Un autre concert sera donné le 5 mai à Liège, pour clôturer la tournée. Mais avant, des échanges et un tour média sont prévus le 2 mai à Rome, en Italie. L’artiste tiendra aussi des conférences, fera des échanges et animera des ateliers d’écriture.

Emmanuel Kuzamba