Cinq auteurs congolais, lauréats de la première édition du Grand congolais du livre ont été  récompensés mardi à Kinshasa par les autorités dont l’un à titre posthume. Le premier et le second prix ont été respectivement remportés par Lilia Bongi auteur d’ « Amsoria » et Sosthène Mova Kawen pour son livre « Rendez-vous à Matadi ».

Ces deux premiers prix sont classés dans la catégorie fiction. Amsoria est une autobiographie qui retrace le parcours de vie d’une fillette congolaise de dix ans envoyée par son père en Belgique dans les années 60 et traite les thèmes complexes et actuels de l’intégration, de l’identité et de la famille »,  a indiqué sur facebook l’auteur et enseignant congolais de littérature Yann Kheme.

Pour la catégorie essai, le livre intitulé « Nationalisme pragmatique » du professeur Nkere Ntanda Nkingi remporte le premier prix et le second prix revient à Bahengela Mbombo pour son livre « Kolwezi 13 mai 1978 : 2ème guerre du Shaba ».

Le jury a accordé le prix d’honneur, à titre posthume, au professeur Bienvenu Sene Mongaba (décédé le 31 janvier dernier) pour sa contribution remarquable à la promotion du livre en RDC.

Classé dans le deuxième pilier du plan d’action du président Félix Tshisekedi, à la tête de l’Union africaine (UA, qui a pris fin en février), le Grand prix congolais du livre était lancé le 25 mars 2021 à Kinshasa.

Pour son mandat à la présidence de l’UA, M. Tshisekedi avait promis de mettre l’accent sur le soutien à la créativité africaine pour renforcer la contribution de la culture et des arts à l’intégration du continent et au développement des peuples africains. Cela devait passer notamment par l’organisation de deux grands prix d’incitation à la créativité (le Grand prix panafricain de littérature et le Grand prix panafricain des arts) et d’un Festival sur l’innovation, les arts et les savoirs africains.

Présente à la cérémonie de remise des prix ce mardi au Musée national de la RDC, la ministre congolaise de la Culture, arts et patrimoine, Catherine Kathungu Furaha a indiqué que la deuxième édition de ce prix sera bientôt lancée, sans plus de détails. Des chèques de 5.000 $ ont été remis aux vainqueurs des deux catégories.

Emmanuel Kuzamba