Lauréat de la première édition du Prix JL Kadiayi, Sharon Ngandu Biangula a vu samedi son manuscrit « Auto-psy » être publié par les organisateurs de ce concours littéraire en République démocratique du Congo, lors de la cérémonie de la remise des prix à Kinshasa, a constaté un journaliste de mbbactu.

Lancé en avril 2021, le prix JL Kadiayi a été créé par le Collectif Envie D’écrire, les Editions Domi et Famille et la librairie Laesh, en mémoire de Jean-Luc Kadiayi – jeune poète, auteur de « mémoires du poète » paru aux Editions Domi et Famille -, décédé en 2020.

Ce concours consiste à décerner des récompenses aux productions poétiques des auteurs âgés de 15 à 30 ans. Les manuscrits sélectionnés sont “mises en concurrence, traitées et jugées selon leurs qualités par un jury composé des écrivains membres du CEDEC”, a indiqué l’équipe organisatrice du prix.

Auteur de deux recueils de poèmes, “Extravasation” Ed. Edilivre et “Aurores et crpuscules” Ed. Colline inspirée, Sharon Ngandu s’est dit “heureux” de remporter cette distinction.
“J’encourage les organisateurs de poursuivre avec cette initiative” qui offre une chance aux jeunes auteurs de voir leurs oeuvres être publiées et bénéficier d’un accompagnement promotionnel, a -t-il déclaré à mbbactu.

Pour cette première édition, trois manuscrits ont retenu l’attention du jury, a-t-on fait savoir, en citant : « Auto-psy » de Ngandu Biangula Sharon, qui a remporté le premier prix ; « Contre vents et marées » d’Innocent Mwendo, deuxième, ainsi que « Afrique mon premier amour » de Kamologa Bisimwa Arsène, qui a gagné le troisième prix.

Hormis la récompense financière qu’acquiert chacun de trois lauréats, le gagnant du premier prix bénéficie d’une publication et de la promotion de son ouvrage par les organisateurs, a-t-on précisé.

La cérémonie de la remise des prix a eu lieu samedi à la Bibliothèque Urbaine de Kinshasa dans la commune de Limete (centre de Kinshasa).

Christian Dimanyayi Bende