Sept cents sept (707) œuvres d’art au total font partie de l’exposition intitulée « La lumière de la vie », pour cette 9ème édition de la biennale de Pékin où la République démocratique du Congo (RDC) y est représentée, parmi les 117 pays, par un tableau d’Hervé Mbelo.

Artiste plasticien peintre congolais, enseignant à l’Académie des Beaux-arts depuis une décennie, Hervé Mbelo poursuit, depuis peu, ses études de troisième cycle à China Academy of Art dans la ville de Hangzhou, où il a réalisé ce tableau qu’il expose jusqu’au 15 février 2022.

Cette fête biennale de l’art dans la capitale chinoise, se tient en marge des jeux olympiques d’hiver de Pékin. D’où l’inspiration de l’artiste à peindre un tableau qu’il intitule « The beauty of the games » compris en français comme « La Beauté des Jeux ».

Plaquée sur le mur du musée national de Chine, cette œuvre de peinture à l’huile sur toile fait 140 sur 122cm. Hervé Mbelo l’explique sur base des activités sportives qui sont de grands moments réunissant un nombre important de personnes de plusieurs tendances mais tournées vers un seul but : créer de la beauté dans la diversité.

Depuis 2003, les artistes du monde se disputent un espace dans cette prestigieuse exposition. L’appel à exposition a dépassé, en cette édition, les 5.000 candidatures. Environ 14% des ses œuvres de peinture et sculpture ont été sélectionnées.

Hervé Mbelo a déjà représenté la RDC dans d’autres expositions internationales et a remporté quelques prix. Les derniers en date sont celui de l’excellence du 8ème Crazy Exchange Conférence-Exposition Internationale d’Art Contemporain, en Chine, obtenu en novembre 2021 et le certificat d’honneur « Ambassadeur de la culture de la Communauté Congolaise en Formation en Chine », reçu en décembre dernier.

Emmanuel Kuzamba