De nombreux témoignages et anecdotes ont ponctué la cérémonie d’hommages  rendus à l’auteur et éditeur congolais Bienvenu Sene Mongaba à Kinshasa où les membres de familles et proches se sont réunis pour les funérailles de cette icône du monde de la littérature en République démocratique du Congo.

La messe de suffrage et l’inhumation à Bruxelles de M. Sene Mongaba , retransmises à Kinshasa via les réseaux sociaux, ont été suivies avec une grande émotion dans une salle aménagée pour la circonstance dans un quartier de l’est de la capitale de la République démocratique du Congo.  

Né le 28 janvier 1967 en RDC,  Bienvenu Sene Mongaba, père de trois enfants, est décédé le 31 janvier en Belgique de suite d’une crise cardiaque. Auteur de plusieurs ouvrages en français et dans les langues congolaises, Sene Mongaba est le fondateur des éditions Mabiki.

Docteur en chimie ayant traduit le tableau de Mendeleïev en lingala et promoteur de l’enseignement des sciences en lingala, Sene Mongaba est également le fondateur de l’Institut Sene Etienne où les cours sont dispensés en lingala.

« Le monde de la littérature congolaise a perdu un grand Homme, le Professeur Bienvenu Sene Mongaba, homme de lettres et de sciences, fervent défenseur des langues congolaises, fondateur des Editions Mabiki. Paix à ton âme, vaillant soldant », a écrit sur Instagram la poétesse congolaise Yolande Elebe.

Admiré par de nombreux jeunes et passionnés de la littérature, Bienvenu Sene Mongaba a suscité et encouragé de nombreuses vocations dans le secteur littéraire à Kinshasa notamment.

“Cher Bienvenu Sene Mongaba, tu n’es pas vraiment mort (…) toi l’éternel présent parmi nous, car en nous tu vis encore et encore ; nous qui sommes tes prémices, tes disciples. Vive Mabiki”, a écrit Moïse Edimo, responsable de diffusion et marketing des éditions Mabiki à Kinshasa.

mbbactu.net