Goma : LES FORÊTS DU KIVU, une exposition du photojournaliste Guerchom Ndebo.

L’Institut français de Goma, en partenariat avec la Fondation Carmignac et la Ville de Paris, présente du 28 janvier au 19 mars 2022 «Les Forêts du Kivu», une exposition du photojournaliste congolais Guerchom Ndebo.

Ce reportage photographique, « réalisé dans le cadre de l’Initiative de Paris pour la préservation des forêts d’Afrique centrale, s’inscrit dans la continuité de +Congo in Conversation+, le reportage collaboratif lancé par Finbarr O’Reilly, lauréat de la 11e édition du Prix Carmignac du photojournalisme, et auquel Guerchom Ndebo a participé », ont précisé les organisateurs.

Quatrième pays forestier au monde et deuxième pour les forêts primaires humides derrière le Brésil, la République démocratique du Congo abrite aujourd’hui 155 millions d’hectares de forêt tropicale. « En vingt ans, la RDC a vu disparaître plus de 5 millions d’hectares de couvert forestier et un nombre encore inconnu d’espèces dans l’une des dernières réserves de biodiversité végétale et animale de la planète. Selon des projections de Greenpeace, elle pourrait même perdre 40% de ses forêts d’ici 2050 », a-t-on ajouté.

En septembre 2021, Guerchom Ndebo a documenté les différents prismes de la déforestation dans les parcs nationaux de Virunga et de Kahuzi-Biega au Kivu, dans la continuité de son reportage sur l’insécurité et le commerce du charbon. Parmi les neufs parcs nationaux que compte la RDC, ces deux réserves concentrent aujourd’hui les menaces écologiques et climatiques, mais aussi militaires, économiques, sanitaires, démographiques et sociales auxquels le pays fait face.

Le travail de M. Ndebo a été exposé du 5 octobre au 15 novembre 2021 sur les grilles de la Tour Saint-Jacques à Paris, dans le cadre de l’Initiative de Paris pour la préservation des forêts d’Afrique centrale.

mbbactu.net

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.